• 1995

    1995

     

    1/ A LA CONQUETE DU JAPON: 

    Jamais une console de la firme d'Haneda ne s'était imposée aussi rapidement sur le sol Japonais. Durant l'année 1995 ce ne sont pas moins de 144 jeux qui sont sorties officiellement sur la nouvelle console contre 132 sur Playstation et 108 pour la 3DO qui a fait son entrée sur le marché Japonais le 20 mars 1994 avec une certaine attention malgré son prix très élevé de 54800 Yen (10000 de plus que la Saturn). 

    Après Virtua Fighter, 4 mois auparavant, c'est au tour de Daytona USA qui a révélé les capacités du Model 2 de faire son apparition sur la 32 bits. Le moins que l'on puisse dire est que ce passage sur console ne s'est pas fait sans casses, néanmoins si le titre a beaucoup perdu d'un point de vue visuel et technique, L'esprit du jeu d'arcade, le gameplay et l'ambiance sont restés intacts. l'équipe d'AM2 de Yu Suzuki en charge de l'adaptation est encore assez mal à l'aise avec les outils de programmation et on somme l'équipe en haut lieu de terminer le jeu pour une commercialisation avant fin avril. Malgré ces défauts, le publique Japonais raffole de cette conversion et des options spécifiques à la version console 550000 exemplaires seront vendues uniquement au Japon.

    Le 10 mars 1995 sort le premier volet d'une saga emblématique de la Saturn, Panzer Dragoon. Ce rail Shooter entièrement en 3D avec vu à 360° démontre avec quelle rapidité les équipes internes de Sega ont dompté les deux processeurs graphiques. En effet de nombreux effets tels que les sols, les effets de vagues, et la transparence dans les lazers des tirs sont gérés par le VDP2 laissant au VDP1 toute la faculté de gérer la modélisation et l'animation 3D du dragon ainsi que des ennemies en plus de certains éléments du décors. le titre atteindra 370000 exemplaires vendus sur l'archipel. 

    En juin 1995, Sega annonce avoir vendue 1 million de consoles au Japon, pour l'occasion un bundle avec Virtua Fighter Remix est commercialisé au prix de 34800 Yen soit une réduction de 10000 Yen moins de 8 mois après le lancement.

    Cette baisse de prix n'est pas uniquement du au bon démarrage de la machine et aux Royalties engendrées par les ventes des titres, en effet si la Saturn perce comme jamais aucune autre console de la marque sur le sol Nippon, La playstation fonctionne elle aussi très bien, Sony annonce avoir atteint le million d'exemplaires vendus peu de temps après Sega.

    1995

     

     1995

    1995


     

     

     

     

    Pour la millionième Saturn vendue,     Daytona USA sur Saturn, n'est pas     Panzer Dragoon n'est pas seulement   la console est proposée en bundle      aussi réussi que la version arcade     un super shoot, le jeu est également  avec Virtua Fighter Remix.                 le gameplay est identique.                 une vitrine pour la Saturn. 

     

    Depuis leurs sorties respectives, la Saturn reste a un prix plus élevé que sa concurrente. Le shéma commercial jusque là en cours consiste à proposer des consoles sans marger sur le prix de vente, a partir du moment ou le marché commence à s'installer, le prix du matériel peut être ajusté en rapport avec la baisse du prix des composants et l'augmentation des royalties sur les jeux qui permettent de compenser la perte éventuelle.

    La 3DO compagnie avait alors fait un choix différent, marger sur la vente des consoles et proposer aux éditeurs des Royalties modestes (entre 2 et 3 $ par unité vendue). Si cette stratégie à permis à un nouveau venu sur le marché du jeu vidéo d'embarquer avec lui de nombreux éditeurs, le prix de leur console, 700$, n'a pas permis à la 3DO de se constituer rapidement un marché consistant. (à fin 1994 le prix de la 3DO a baissé autour de 550$).

    Sony de son côté a pu se défaire complètement des contraintes industrielles qui continuent de peser sur des marques comme Sega, Nintendo ou même Atari. En effet le géant japonais construit lui même ses composants, ses bloques optiques , possède ses propres usines et son propre circuit de distribution. Sony peut marger sur ses consoles, tout en empochant des royalties comparables aux autres fabricants et peut baisser le prix de sa machine sans les vendre à perte. Ce n'est pas la ludothèque de la Playstation, aussi qualitative soit elle, ou le marketing de masse qui chamboulera, dans le futur, entièrement l'industrie du jeu vidéo, mais bien ce nouveau model économique qui fera entrer dans la danse Microsoft, qui obligera Nintendo à changer radicalement de stratégie et Sega à arrêter la commercialisation de consoles.

    En ce qui concerne la Saturn, les processeurs centraux sont signés Hitachi, les processeurs sonores Yamaha et Motorola, Sega sous-traite la fabrication, les plastiques utilisés et les finitions de la Saturn sont nettement supérieurs à celles de la Playstation, la qualité du bloc optique également. Ce sont toutes ces raisons qui expliquent la différence de prix initial entre les deux 32 bits. Même si à ce stade, Sega peut se permettre de baisser le prix de sa machine pour garder une longueur d'avance sur sa concurrente, il en coûtera à l'entreprise, 50$ par console vendue. 

    Dans le courant de l'année, la filiale de distribution Sega united est créée. Une partie de la fabrication des machines ainsi que que les logiciels se retrouve délocalisée en Thaïlande et aux Philippines, permettant des économies importantes qui se ressentent également pour le consommateur. Le prix moyen d'un jeu passe de 8000 Yen à 5000/6000 Yen. 

    Au delà de la baisse du prix de la machine, c'est sa ludothèque, variée et qualitative qui lui donne une longueur d'avance. ce qui va asseoir pour les deux prochaines années l'implantation forte de la Saturn dans son pays natal est la commercialisation coup sur coup avant les fêtes de fin d'année des "big three" Virtua Cop, Virtua Fighter 2 et Sega Rally. Ces 3 conversions réussies des 3 jeux les plus populaires des salles d'arcade vont permettre à la Saturn d'atteindre un pic de vente de 500000 exemplaires en seulement deux mois. Durant ce noël 1995, il se vendra 5 Saturn pour une Playstation. en un peu plus d'un an la part de marché de Sega passe de 12% en 1994 à 34% là ou Nintendo passe de 75% à 32%.

    199519951995

     

     

     

     

     

     

     

     

     Virtua Cop, Virtua Fighter 2 et Sega Rally contribuent fortement à la progression des ventes de la Saturn au Japon, malgré son prix élevé. Virtua Fighter 2 atteindra la note maximale de 100% dans le magazine américain Game Pro (janvier 1996) et Sega Rally 100% dans le magazine britannique Maximum (janvier 1996).

     

    2/ L'AMERIQUE DU NORD: 

    L'année 1994 a été gage de vives tensions entre la filiale américaine de Sega dirigée par Tom Kalinske et la maison mère au Japon. Largement échaudé dans sa tentative d'imposer sa vision pour la 32 bits de Sega, Tom Kalinske et Joe Miller ont néanmoins pu se consoler en prenant le lead sur le projet Mars qui s'est transformé en Add on 32 bits pour la Megadrive sous le nom de 32X. Etant le marché principal de la vieillissante 16 bits, il était assez logique que le marché Américain bénéficie de la primeur de cet accessoire. 

    Pour des raisons inconnus, il semblerait d'ailleurs que SOA donne plus de crédit au 32X qu'à la Saturn, bien sur, son prix de 150$ et la concurrence molle de la Jaguar et de la 3DO laisse un créneau important à cette extension, pour autant des problèmes de fabrication et d'approvisionnement l'empêchent de s'écouler comme prévu. 

    Le lancement de la Saturn est prévu pour le 02 septembre 1995, ce qui ne semble pas affoler la direction de SOA. Tom Kalinske déclarera d'ailleurs dans le magazine Next Generation en janvier que ; "la 32 X peut parfaitement concurrencer la Playstation et la Saturn .... malgré le très bon démarrage de la Saturn au Japon, Tom Kalinske ne semble pas pour autant adhérer, ni à la console, ni à l'importance de préparer son lancement et pire, il commercialise le 32 X comme une alternative à la Saturn ...

    Décision est donc prise par SOJ d'avancer la commercialisation de la console en Amérique du nord en mars ou en avril malgré les réticence du CEO de SOA, elle se fera finalement en Mai.

    le 11 Mai 1995 se tient le premier E3 de l'histoire. SOA en profite enfin pour communiquer sur la Saturn. L'immense stand Sega met en honneur la console et des écrans passent en boucle la vidéo promotionnelle "theater of the eyes", une version courte est aussi diffusée à la télévision. 

    Lors de la conférence de presse ou la console est présentée dans sa livrée occidentale, Tom Kalinske annonce que la console est d'hors et déjà disponible dans une sélection de magasins au prix de 399$. 30000 machines sont livrés dans les enseignes spécialisés et Toy's Russ. Sega en excluant Kay-Bee-Toys de sa sélection des revendeurs prioritaires s'aliénera la chaîne de magasins qui refusera de distribuer la Saturn pendant toute sa commercialisation ainsi que la Dreamcast en 1999. 

    Faisant bonne figure, Tom Kalinske concédera quand même que le lancement précoce de la Saturn "a créé une curiosité et une excitation importante"

    Les 30000 exemplaires livrés trouvent  rapidement preneur, 60000 unités seront vendues à fin juillet, 80000 à fin Aout et 100000 à fin septembre. Si la demande est forte, Sega peine à livrer le nombre suffisant de machines, mais au delà de la disponibilité de la console, c'est le prix qui finira par être un blocage important à l'essor de la 32 bits de Sega au pays des Yankee. 

    1995data:text/mce-internal,%3Ca%20href%3D%22http%3A//ekladata.com/m5h9s8X4da5LS_Q3iKEoPCRjEVg.jpg%22%3E%3Cimg%20style%3D%22float%3A%20left%3B%20padding-right%3A%205px%3B%22%20src%3D%22http%3A//ekladat1995data:text/mce-internal,%3Ca%20href%3D%22http%3A//ekladata.com/m5h9s8X4da5LS_Q3iKEoPCRjEVg.jpg%22%3E%3Cimg%20style%3D%22float%3A%20left%3B%20padding-right%3A%205px%3B%22%20src%3D%22http%3A//ekladat

     

     

    1995data:text/mce-internal,%3Ca%20href%3D%22http%3A//ekladata.com/m5h9s8X4da5LS_Q3iKEoPCRjEVg.jpg%22%3E%3Cimg%20style%3D%22float%3A%20left%3B%20padding-right%3A%205px%3B%22%20src%3D%22http%3A//ekladat

     

     

     

     

     

     

    Le 32X sorti en Amérique du nord en                  Pour sa commercialisation en occident, la Saturn est noire, son pad a été       Novembre 1994 est censé capitaliser                  entièrement redessiné pour l'occasion: une initiative dont on aurait pu se       sur le parc important de Megadrive et                 passer .                                                                                                     concurrencer la Jaguar d'Atari.

     

    3/ LA GUERRE DES PRIX 

    Lors de cette E3 1995, après la longue conférence de Sega ou Tom Kalinske présente les qualités et avantages de cette nouvelle console, c'est au tour de Sony de monter sur l'estrade. 299$, 3 secondes, c'est le temps que durera le speech d'introduction de la nouvelle console de Sony. Pas de long discours sur ces capacités ou ces titres, rien non plus au sujet de l'emballement de nombreux éditeurs tiers pour son architecture simple et bien conçue, seulement un prix. Pour les raisons expliquées plus haut, le géant japonais sait qu'il détient un atout que ni Sega, ni Nintendo peuvent jouer, le prix. Qu'importe la qualité des softs ou des exclusivités, qu'importe les qualités de l'une de ces machines sur l'autre, la messe est dite. 

     La Saturn est alors distribué dans plus de 12000 magasins et dépasse les 100000 unités vendues lorsque la Playstation est enfin lancée le 09 septembre. Les pré-commandes atteignent déjà les 100000 unités auquel viendront s'ajouter 30000 consoles achetés directement en boutique le premier jour.  

    Au lancement de la console déjà, pour donner une impression de compétitivité en terme de prix, la Saturn était vendue en Bundle avec le jeu Virtua Fighter. (en réalité le prix de 399$ et le coût réel de la console, le jeu proposé avec est ni plus ni moins gratuit). Si virtua Fighter représentait en novembre 1994 l'atout charme de la console, il parait en ce milieu 1995 largement dépassé. Intelligemment, en octobre, Tom Kalinske à le feu vert pour vendre la Saturn en bundle avec au choix Clockwork Knights,  Victory Goal ou Virtua Fighter remix. 20000 unités supplémentaires trouveront preneur. 

    Pendant la période de noël, comme au Japon, Virtua Cop et Sega Rally (VF2 sortira plus tard) et leur succès critiques boosteront les ventes, mais pris entre une Playstation en forme à 299$ et une 3DO bradé à 199$ les ventes n'atteignent pas l'objectif fixé de 600000 unités. D'après le Fairfield Research, à la fin de l'année 1995, la Saturn s'est écoulée à 474000 unités contre 569000 Playstation. Si l'écart n'est pas considérable entre les deux machines, il démontre néanmoins, que plus que les jeux, c'est le prix qui va désormais orienter la politique commerciale de Sega en Amérique du nord. 

    1995data:text/mce-internal,%3Ca%20href%3D%22http%3A//ekladata.com/m5h9s8X4da5LS_Q3iKEoPCRjEVg.jpg%22%3E%3Cimg%20style%3D%22float%3A%20left%3B%20padding-right%3A%205px%3B%22%20src%3D%22http%3A//ekladat

                          

    1995data:text/mce-internal,%3Ca%20href%3D%22http%3A//ekladata.com/m5h9s8X4da5LS_Q3iKEoPCRjEVg.jpg%22%3E%3Cimg%20style%3D%22float%3A%20left%3B%20padding-right%3A%205px%3B%22%20src%3D%22http%3A//ekladat

     

    1995data:text/mce-internal,%3Ca%20href%3D%22http%3A//ekladata.com/m5h9s8X4da5LS_Q3iKEoPCRjEVg.jpg%22%3E%3Cimg%20style%3D%22float%3A%20left%3B%20padding-right%3A%205px%3B%22%20src%3D%22http%3A//ekladat


       Le logo, ainsi que la typographie ont été changés pour les marchés occidentaux.

     

    Le CD de démo Saturn Choice Cuts est offert                                                                                                                      avec la console à partir de Mai 1995. il contient                                                                                                                12 titres qui seront disponibles dans l'année.

     

    4/ L'EUROPE:

    Si l'Europe a toujours été depuis la Master System un territoire largement acquis à Sega. Contrairement a SOA qui dirige l'ensemble de l'Amérique du nord et du Canada, SOE (Sega of Europe) basé au Royaume Unis ne chapeaute que le Royaume Unis, La france, l'Allemagne, l'Espagne via des succursales ainsi que le Benelux. En Scandinavie, au Portugal, en Italie et dans les Républiques de l'ex bloc soviétique, les consoles de Sega sont depuis le début des années 90 distribuées par des indépendants. ce manque d'unité stratégique rend difficile tout chiffrage global. 

    La Saturn Européenne est présentée officiellement à l'ECTS de Londres en Mars 1995, elle sera lancée deux mois avant la Playstation le 07 et 08 juillet 1995 comme prévu à l'origine. Contrairement à SOA, SOE peut tranquillement distribuer la console sur un large réseau de boutiques et revendeurs. 

    Le choix du mois de juillet, en pleine vacances scolaire semble assez peu adapté à ce genre d'événement, aussi ce seront quelques dizaines de milliers de consoles qui seront livrés dans les pays dirigés par SOE dont 20000 au UK. 

    Les jeux qui accompagnent le lancement sont les mêmes qu'en Amerique du nord, 6 au Total. Virtua Fighter en bundle avec la machine, Clorckwork knight, Victory goal, Peeble link golf, Daytona USA et Panzer Dragoon, Myst et Virtua Fighter Remix suivront en septembre et octobre. La console est vendue en France au prix affolant de 3299 Francs en bundle. 

    En une semaine 5000 machines trouvent preneur au UK, 10000 en deux semaines. le nombre de jeux vendus dépassent ceux de la 3DO sur la même période. 

    Le 29 septembre, La Playstation est lancée en Europe au prix nettement plus abordable en France de 2290 francs. Contrairement à Sega, Sony garde, comme dans le reste du monde, le contrôle total de ses canaux de distribution. Bien qu'en nombre inférieur au lancement Américain, le line up, largement moins diversifié en genre que celui de la Saturn plait énormément  à la presse et aux joueurs. Ce lancement est accompagné d'une campagne marketing massive que, ni Sega, ni aucun acteur du jeu vidéo, n'a clairement les moyens de suivre.

    Quoi qu'il en soit, pour la Saturn, comme pour la Playstation, le marché des 16 bits très dense en Europe reste majoritaire, le consommateur Européen se tournera vers ces deux machines plus tardivement qu'au Japon et qu'en Amérique. 

    A la fin de l'année 1995, le parc installé de Saturn au UK et de 25000 machines contre 30000 Playstation. Approximativement 100000 Saturn en Europe occidental contre 130000 Playstation. 

    1995

    1995

                    Les boites des logiciels PAL sont faites d'un mélange de plastique et de                    carton les rendant très fragiles, elles seront remplacées, début 1997, par                  des boites entièrement en plastiques. Mystaria est le premier RPG de la                    console a être localisé en Europe faisant de la Saturn une console de                        choix pour les amateurs du genre.

    Publicité française pour le lancement de                                                                                                            la Saturn. aucun jeu n'est mis en avant.

     

     5/ LE RESTE DU MONDE:

    1995 est aussi l'année ou la Saturn est lancée dans la majeur partie du monde (hors Chine) :

    En Australie: Sega Ozisoft, petite filiale océanique de Sega s'occupe du lancement de la Saturn également en juillet, d'ailleurs les consoles distribuées sont au format PAL. La politique Australienne se calquera sur celle de l'Europe, avec la même ludothèque et à peu de chose près le même calendrier. Ceci étant, avec la "proximité" de l'île et le Japon ainsi que les facilités douanières entre les deux pays, de nombreuses Saturn Japonaises seront distribuées depuis le début de l'année. Comme en Europe, la Saturn semble avoir connu un succès relatif. 

    Au Brésil: Lancée en Aout 1995 par Tectoys, Sega bénéficie, au Brésil, d'un capital sympathie immense. Son prix important et l'impossibilité de piratage, feront de la Playstation une console plus populaire, pour autant elle bénéficiera d'une commercialisation plus longue que dans la plupart des pays non-asiatiques. En 1999 et 2000, des consoles blanches et skeletons seront distribuées et elle sera trouvable neuve dans les magasins spécialisés jusqu'en 2002. Tectoys distribuera également quelques jeux au Brésil tel que Riven qui n'aura pas de version US. 1 million de consoles seront vendues entre 1995 et 2000 d'après Tectoys. Le jeu le plus vendu sera étonnement, Scorcher, développé par Scavenger. 

    199519951995Tectoy distribuera durant l'année 1999 et 2000 des versions blanches et             Tectoy distribuera également      skeleton de la Saturn exclusivement pour le marché Brésilien.                            certain jeu traduit en exclusivité                                                                                                                       comme Riven.

    Corée du Sud: La Corée du sud interdit toute importation de produit japonais depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Comme pour la Megadrive, c'est Samsung qui va se charger de distribuer la Saturn dans la péninsule sous sa propre marque. Idem que pour les autres pays, son prix ne va pas déclencher l'engouement que la console a pu connaître au Japon, la Corée du sud n'étant pas encore le tigre asiatique que nous connaissons aujourd'hui. En 1997, le boycott sur les produits Nippons est enfin levé et c'est Kama Entertainement et Wooyang System qui distribuera la console sous la marque Sega. Ils distribueront également la Playstation. Les deux resteront assez marginales face à la version Coréenne de la Super Nintendo, la super Comboy, distribuée par Hyundaï a un prix nettement plus compétitif.

    19951995        De 1997 à 2000, Kama distribuera, en Corée, une Saturn model 2 

    Des logiciels Samsung Saturn sortiront                                                                                                            en plus des importations japonaises.

     

    Au Portugal: Le cas Portugais est assez étonnant. Comme au Brésil, Sega bénéficie au Portugal d'une immense popularité. La master System et la Megadrive devancent largement les consoles Nintendo et Ecofilmes, le distributeur, n'est pas avare de promotion marketing. La Saturn connaîtra le même amour. Lancée à la fin de l'année 1995, son prix élevé ne lui permet pas de se démocratiser aussi rapidement que ses deux grandes soeurs, pour autant, le succès du  jeu Dragon Ball Z: the legend permettra à la Saturn de devancer largement les ventes de la Playstation jusqu'en 1997. à la fin de sa commercialisation, la Saturn ne devance plus la 32 bits de Sony mais affiche plus d'unités vendues que la Nintendo 64. 

    En Europe de l'Est comme pour la fédération de Russie, divers distributeurs s'occuperont de vendre la Saturn et la Playstation, des consoles Japonaises puis, en 1996, des consoles au format PAL. Seule une élite auront accès à ces machines couteuses. En pologne, Hongrie, Slovaquie et république Tchèque, la baisse des prix de la machine par le distributeur Popron en 1997 et une campagne publicitaire, permettra à la Saturn de dépasser les ventes de la Playstation dans ces quatre pays jusqu'à la fin de l'année 1998.

    19951995

     

     

     

    Publicité dans le magazine polonais, Secret Service début 1998 par le distributeur Propron. Elle connaîtra un certain succès et sera distribuée jusqu'en Avril 1999. 

     

     

     

     

     

     

    La console sera aussi distribuée marginalement en Afrique du sud, dans les Balkans ainsi qu'a Hong Kong et en Asie du Sud Est. Au format Japonais d'abord puis en 1997 dans un format spécifique à l'Asie.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :